« Faire du cinéma comme on occupe des zones à défendre » ZAD, rituel, micropolitique et cinéma : entretien avec les Scotcheuses Par Nicolas Rey

Aujourd’hui, les exemples de créations collectives dans le champ du cinéma se font rares. C’est pourtant le choix fait par les Scotcheuses, un groupe mouvant, fabriquant des films en Super 8, formé en 2013, et qui a déjà finalisé quatre films. Les trois premiers ont été fabriqués dans des temps très courts, tournés, développés et montés sur le lieu même du tournage et montrés sous une forme performative avec un accompagnement sonore en direct. No Ouestern, leur dernière production, a été réalisé en un an sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, avec un temps d’écriture préalable, pour aboutir à une forme fixée, accompagné d’un son synchronisé à la projection. Lire la suite...

Précédemment dans Jef Klak :

Sorry, no posts were found