Ch’val de course (n° 4)

Faites vos jeux !
Les jeux sont faits.
Rien ne va plus !

+ Un disque de création sonore inédit !

++ Un jeu de cartes composé par Fabienne Yvert !

ÉDITO
DONT VOUS ÊTES LE HÉROS OU L’HÉROÏNE

La Course des Chevaux de la Mort

Avant de vous lancer dans cette aventure, il vous faut d’abord déterminer vos propres forces et faiblesses. Vous avez en votre possession une épée et un bouclier, ainsi qu’un sac contenant des provisions (nourriture et boisson) pour le voyage. Afin de vous préparer à votre quête, vous vous êtes entraîné.e au maniement de l’épée et exercé.e avec acharnement à accroître votre endurance.

À bord d’une revue…

La chaleur au fond de la librairie devient insupportable, l’atmosphère épaisse et poisseuse a des relents âcres de corps en sueur. Il est interdit de parler et, dans l’obscurité, vous n’entendez que le craquement du parquet sous les pas des client.e.s et le claquement sec et régulier du fouet : « Lisez, lisez ferme, bande de chiens ! hurle d’une voix rauque le garde-chiourme borgne. Et profitez bien de cet agréable voyage, car après un ou deux jours passés à lire cette revue, vous regretterez cette librairie ! »

Enchaîné.e à un banc avec deux autres galérien.ne.s, vous venez de tirer péniblement une revue de l’étagère, au nom énigmatique : Jef Klak. Vous repensez au jour funeste où vous avez été capturé.e, voilà bientôt une semaine. Soudain, vous entendez le caissier crier : « Achat ! Achat ! », et vous vous demandez avec inquiétude quels nouveaux malheurs vous attendent.

La revue réglée et empaquetée, on vous éjecte du magasin avec les autres esclaves. Une fois vos yeux habitués à l’éclatante lumière du jour, vous regardez autour de vous et constatez que vous vous trouvez sur une petite île. Un château d’aspect lugubre se dresse au sommet d’une colline et, juste à côté, un amphithéâtre en ruine. Un homme vêtu d’une cotte de mailles noire tend au directeur Lemeur une bourse bien garnie. Satisfait de la somme, ce dernier ordonne à ses hommes de retourner à leurs rayons, et vous regardez la librairie fermer son rideau. L’homme à la cotte de mailles s’avance, puis s’adresse aux esclaves : « Désormais, vous appartenez à Lady Klak. Sachez que c’est un honneur de mourir pour son plaisir, ici, dans l’Arène de l’Île Sanglante. Sa Seigneurie Lady Klak a imaginé un nouveau Labyrinthe de la Mort, baptisé “Ch’val de Course” et elle offre une récompense de 20 000 Pièces d’Or à quiconque réussira à le traverser. Une seule personne parmi vous survivra, cet homme ou cette femme aura la vie sauve et sera libre. »

SOMMAIRE

THÈME CH’VAL DE COURSE

⋅ « Menteur comme un turfiste »
Confidences de PMU
Propos recueillis par Mickaël Correia

⋅ Inventaire de quelques chevaux morts
Poème
par Sophie Rabau

⋅ « Les jeux vidéo sont des distributeurs de petites transes domestiques »
Entretien avec Mathieu Triclot, auteur de Philosophie des jeux vidéo
Propos recueillis par Ferdinand Cazalis et Nathalia Kloos

⋅ « C’est plus agréable de stuffer une elfe en mini-jupe »
Entretien avec un gamer
Propos recueillis par Simon Massei

⋅ Design de la fortune
Marketing sensoriel des casinos
par Natasha Dow Schüll
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Paulin Dardel

⋅ « La gamification c’est la rationalisation du jeu à des fins capitalistes »
Entretien avec Sébastien Genvo, game designer
Propos recueillis par Xavier Bonnefond

⋅ Scoumoune et baraka
Une philosophie du quitte ou double
par Aurélien Leif

⋅ « Bonne chance »
Entretien avec Alice Rivières, collectif Dingdingdong pour la coproduction de savoir sur la maladie de Huntington
Propos recueillis par Natacha de La Simone

⋅ Go et usages de Go
Les métaphores d’un jeu de stratégie
par Xavier Bonnefond

⋅ Et le football fut
Une préhistoire populaire du ballon rond
par Mickaël Correia

⋅ Le gouvernement des playgrounds
Histoire fragmentée des aires de jeux, 1770-2016
par Ferdinand Cazalis

⋅ Monter au filet
Ping pong versus Littérature
par Ian Geay

⋅ « À trois, on s’évade »
Immersion en foyer de l’enfance
par Alexane Brochard

⋅ Une pensée pour les familles des vitrines
Paroles de manifestant⋅e⋅s masqué⋅e⋅s
Propos recueillis par Romain André

⋅ « Je ne suis pas obligé de marcher en ligne droite »
Entretien avec Stany Boulifard, Yamakasi, entraîneur en art du déplacement
Propos recueillis par Aude Rabillon

Chronique Pas perdus

⋅ Courir le pas
Tentative de déjouer les pièges de la marche athlétique
par Nicolas Marquet

⋅ Montée impossible
Des motards à l’assaut des Vosges
par Émilien Bernard

⋅ Prends-le-cool
L’exploitation à bicyclette
par Efflam Zoetemelk

⋅ « Vivez à vos risques et périls, mais vivez dociles et prévisibles »
Le grand détournement néolibéral de Foucault
Entretien avec Valérie Marange
Propos recueillis par Nathalia Kloos et Bruno Thomé

Chronique À poêle !

⋅ Space cook
par Emmanuel Broda-Morhange

⋅ Communautés du vertige
Plongées circassiennes
par Nathalia Kloos

⋅ « Ce serait bien plus pertinent de parler de Grandes Verticales »
Entretien en voix off sur la performance et le travail du sexe
par Clélia Barbut et Marianne Chargois

⋅ Une philosophie de l’amusement
Essai littéraire
par Noémi Lefebvre

HORS PISTE

Chronique Sur la crête

⋅ Sur la route de Marisa Anderson
Marcher, improviser, lutter
par Paulin Dardel

Chronique Usure des mots

⋅ Fait mains
par Zig Blanquer

Chronique Ciné-persistances

⋅ L’empreinte, le battement, la révélation
Formes et contre-formes cinématographiques
par Nicolas Rey

⋅ Conjuguer le paysage
La Calabre vue de l’autoroute
Entretien avec Martin Errichiello et Filippo Menichetti
Propos recueillis par Joe Zerbib

Chronique Master de création littéraire
⋅ Glossolalies
par Diego Vecchio

⋅ Ceux de la nuit
par Julia Brugidou

⋅ Les langues domestiques
par Alix Rampazzo

Chronique Musique des entremondes

⋅ Éloge de la compile
par Émilien Bernard

⋅ Désespoir des singes
Nouvelle
par Jean-Daniel Dupuy

Chronique Comics politics

⋅ Judge Dredd not dead
Le Gouvernement des juges dans la Méga-Cité
par Bruno Thomé

Chronique Bandes déclinées

⋅ Les parallèles Matsumoto
Enfances d’un mangaka / exigences d’éditeurs
par Marion Dumand

⋅ L’hommage mineur
Nouvelle
par Rachel Chardot