Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Marseille (13): Jef Klak rencontre Elsa Dorlin

samedi 17 novembre, 19 h 00 min - 23 h 00 min

>> présentation de la revue + discussion avec Elsa Dorlin + concert d’Aman Aman<<

Pour son 5ème numéro, Course à pied, Jef Klak est parti de la polysémie du verbe se sauver, pour faire dialoguer la fuite et le soin de soi.
Parce que s’arracher à pied, c’est engager les corps. Corps naufragés, agressés, traqués, pesés, comparés, empêchés, expulsés, exposés à la mort. Face aux contraintes et aux injonctions, quelles échappatoires ? Le collectif s’est intéressé aux évasions, aux esquives, à la mort qui passe à ça, mais qui passe.

Pour l’occasion, Elsa Dorlin a mené une réflexion sur nos « Vies à défendre », article à retrouver dans la revue.
Profilage racial, interpellations abusives, violences policières, mort·es aux frontières… Que faire d’expériences quotidiennes qui ont tout pour nous rendre impuissant·es ? De Beaulieu-sur-mer à la ZAD, en passant par Beaumont-sur-Oise, regarder précisément ces réalités, non pas pour les déplorer misérablement, mais pour éprouver la ligne toujours plus ténue entre vies épargnée et vies traquées, politiser nos conditions matérielles d’existence, ouvrir des possibles de résistance.

La philosophe concluait son article ainsi :

À la ZAD de NDDL, à Bure, à toutes les ZAD, aux 800 000 vies Guadeloupéen·nes et Martiniquais·es empoisonné·es, aux cortèges de tête, aux occupant·es des facs, aux exilé·es, aux naufragé·es, aux soignant·es des Ehpad, des urgences et de la psychiatrie, aux postier·es, aux salarié·es de la SNCF cheminot·es ou agent·es d’entretien en grève, aux Black blocs, aux précaires du printemps, aux victimes de violence policière, aux révolutionnaires des quartiers populaires… À nos vies qui se défendent parce qu’elles ont bien compris qu’elles étaient toutes déjà en train de sombrer. Autodéfense, autodéfense, autodéfense.

À la longue liste de celles et ceux qui se défendent, on peut ajouter celles et ceux qui luttent pour défendre la Plaine, face à un projet d’urbanisation vecteur de gentrification, et tout simplement insensé…

AMAN AMAN viendra nous réchauffer le cœur en musique après cette discussion !

Détails

Date :
samedi 17 novembre
Heure :
19 h 00 min - 23 h 00 min
Site Web :
https://www.facebook.com/events/672377436496553/