Mayenne

« Être fort assez »

Entretien radiophonique avec Jeanne Favret-Saada La sorcellerie dans le bocage de Mayenne

Par Juliette Volcler et Yeter Akyaz

En 1969, après avoir enseigné à l’université d’Alger puis de Nanterre, Jeanne Favret-Saada s’installe dans le bocage mayennais pour commencer une enquête de plusieurs années sur la sorcellerie. Loin de se satisfaire d’une posture d’observatrice, et plutôt que d’imaginer, à distance, le fonctionnement du système sorcellaire, elle accepte d’en « occuper » une place, de se laisser affecter, de perdre une certaine maîtrise sur son devenir.…