Écologie

Nuclear History X Après l'effondrement : Petite histoire du site nucléaire de Hanford (USA)

Début mai 2017, un tunnel rempli de déchets radioactifs s’est effondré sur le site de Hanford, dans l’État de Washington, à 275 km de Seattle. Depuis 1943, les réacteurs nucléaires et les usines de retraitement de ce complexe ont généré soixante tonnes de plutonium, équipant les deux tiers de l’arsenal nucléaire américain. Cette production, extrêmement polluante, a créé d’immenses quantités de déchets chimiques et radiologiques qui empoisonnent encore aujourd’hui les rives du majestueux fleuve Columbia, si bien que ce gigantesque combinat, seize fois plus grand que Paris, où s’agitent aujourd’hui 9 000 décontaminateurs, est considéré comme le plus grand dépotoir nucléaire du continent américain. Lire la suite

Fukushima

Par Arkadiusz Podniesinski

Juste après la catastrophe de la centrale de Fukushima, une zone de 3 km, et plus tard de 20 km, fut désignée et quelque 160 000 habitants en furent évacués de force. Le chaos, et des mesures inexactes des niveaux de radiation, sépara de nombreuses familles et les envoya dans des lieux encore plus contaminés. Quatre ans plus tard, plus de 120 000 personnes ne pouvaient toujours pas retourner chez elles, et beaucoup vivaient encore dans des logements de fortune spécialement construit pour elles. Comme à Chernobyl, certains habitants défièrent les ordres et retournèrent chez eux après la catastrophe. Certains ne sont jamais partis. Voir le reportage